Questions et réponses

Accident > Conduite à adopter en cas d'accident

Qu'est-ce qu'un accident ?

On entend par «accident» un incident survenant dans une centrale nucléaire avec fuite de substances radioactives, dont de l’iode radioactif. La protection d’urgence en cas d’accident vise en premier lieu à éviter des maladies dues au rayonnement chez la population concernée. Les autorités et les exploitants de centrales nucléaires travaillent en étroite collaboration pour pouvoir réagir rapidement en cas d’accident.

Comment serai-je informé(e) d'un accident ? Que devrai-je faire ?

En cas d’accident, les autorités alarment la population concernée au moyen des sirènes en déclenchant l’alarme générale. Cette alerte vous invite à écouter la radio pour suivre les consignes des autorités et à prévenir vos voisins. Les autorités informent la population par le biais de la radio (et d’autres médias) et donnent des instructions sur le comportement à adopter.

La prise de comprimés d’iode (Iodure de potassium 65 AApot) n’est pas nécessaire immédiatement. La radioactivité est mesurée sur tout le territoire, et ce n’est que dans les communes dans lesquelles une contamination radioactive est constatée ou attendue avec certitude que les autorités ordonnent la prise de comprimés.

Ici vous trouverez des informations complémentaires sur l’alarme.

Veuillez noter que chaque année, les sirènes sont testées le premier mercredi de février.

Que se passe-t-il en cas d'accident ?

Les autorités ordonnent, à la radio et dans d’autres médias, la prise de mesures destinées à protéger autant que possible la population contre d’éventuelles fuites de substances radioactives.

La mesure la plus importante consiste à ne pas rester à l’extérieur, mais à se rendre dans des bâtiments, à fermer les portes et fenêtres et à débrancher toutes les ventilations. Cela évite que de l’air contaminé par des substances radioactives pénètre dans les bâtiments. Dans une telle situation, les instructions des autorités doivent être impérativement suivies.

Une autre mesure ordonnée par les autorités peut être de préparer ou, dans les communes exposées à une contamination radioactive accrue, de prendre les comprimés d’iode (Iodure de potassium 65 AApot).

Dois-je prendre immédiatement les comprimés d'iode en cas d'accident ?

En principe, la prise des comprimés ne doit se faire que sur ordre des autorités. En cas de danger concret dû à la présence d’iode radioactif, les autorités ordonnent à la radio et via d’autres médias la préparation des comprimés d’iode (Iodure de potassium 65 AApot) et, si nécessaire, leur prise et la durée de cette prise. Veuillez vérifier le nom des communes dans lesquelles les comprimés doivent être pris.

Dans quelles communes les comprimés d'iode doivent-ils être pris ?

En cas de fuite de substances radioactives, les autorités déterminent précisément, à l’aide de différentes mesures (intensité du rayonnement, vitesse du vent, direction du vent, etc.), les communes menacées par la radioactivité et ordonnent pour ces dernières des mesures de protection de la population. L’une de ces mesures peut être la prise de comprimés d’iode.

Je n'arrive pas à extraire les comprimés des plaquettes. Que dois-je faire ?

Les plaquettes sont protégées par une feuille blanche de sécurité enfants. Commencez par enlever cette feuille. Les comprimés peuvent ensuite être extraits plus facilement.

Comment dois-je prendre les comprimés d'iode ?

Les comprimés Iodure de potassium 65 AApot doivent être pris avec suffisamment de liquide et en évitant, si possible, d’être à jeun. La prise des comprimés peut être facilitée en les dissolvant dans une boisson de votre choix. Cette solution ne se conserve pas et doit de ce fait être préparée directement avant la prise.

Combien de comprimés d'iodure de potassium dois-je prendre et pendant combien de temps ?
  • Adultes : deux comprimés par jour, à prendre en une fois
  • Nouveau-nés (y compris nourrissons allaités dont la mère est sous traitement) jusqu’à un mois : une fois un quart de comprimé (prise unique)
  • Enfants de 2 mois à 3 ans : un demi-comprimé par jour
  • Enfants de 4 ans à 12 ans : un comprimé par jour
  • Enfants de plus de 12 ans (comme les adultes) : deux comprimés par jour, à prendre en une fois
  • Femmes enceintes et allaitantes : deux comprimés par jour, à prendre en une fois, pendant deux jours au maximum
    La durée nécessaire de la prise des comprimés est communiquée par les autorités.
    Même si la prise des comprimés est ordonnée durant plusieurs jours consécutifs pour les enfants et les adultes, les restrictions ci-dessus restent valables pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les nouveau-nés jusqu’à 1 mois. Les nouveau-nés ne doivent prendre qu’une seule fois un quart de comprimé, les femmes enceintes et allaitantes deux comprimés pendant deux jours au maximum.
Est-ce utile de prendre davantage que la quantité recommandée ?

Non.

Pourquoi la boîte contient-elle beaucoup plus de comprimés d'iode que ce que je dois prendre ?

Chaque boîte d’Iodure de potassium 65 AApot contient environ deux fois le nombre de comprimés nécessaires pour une personne en cas d’accident. Chacun a ainsi la possibilité de donner des comprimés à d’autres personnes (proches, connaissances ou voisins, p. ex.) qui n’auraient pas leur boîte de comprimés à portée de main. Il est ainsi également possible d’approvisionner des personnes qui se trouveraient dans la commune depuis peu ou passagèrement ou qui ne disposeraient pas de comprimés d’iode pour d’autres raisons.

En cas d'accident, dois-je quitter mon logement / le bâtiment ou est-il préférable de rester à l'intérieur ?

En cas d’accident, les autorités communiquent les mesures de protection à prendre. Dans tous les cas, allumez votre poste de radio ou consultez d’autres médias et suivez les instructions des autorités. En règle générale, les autorités invitent la population à rentrer dans les bâtiments et à fermer les portes et fenêtres. Les autorités précisent également pendant combien de temps il faut rester à l’intérieur, jusqu’à quand vous ne devriez quitter le bâtiment sous aucun prétexte.

Que faire si, lors d'un accident, je me trouve non pas chez moi, mais en déplacement ? Dois-je, par précaution, toujours avoir mes comprimés sur moi ?

Non, ce n’est pas nécessaire. Les comprimés d’iode (Iodure de potassium 65 AApot) sont aussi distribués à toutes les entreprises et institutions publiques dans un rayon de 50 kilomètres autour des centrales nucléaires suisses.